Enquête à travers les praxis ou Le Sens du précaire

illustration.jpg

Depuis une vingtaine d’années, j’ai croisé des praxis, leurs praticiennes, et praticiens : praxis pédagogique, psychiatrique, juridique, artistique, médicale… Autant d’occasions de rencontrer des sujets dignes et incarnant une éthique concrète, imposant en actes le nœud indissociable entre sens, éthique et pertinence.

Ce nœud liant sens, éthique et pertinence, s’il se défait, dissout toute humanité digne de ce nom. C’est à la théorie d’un tel champ des praxis, prît-elle d’abord la forme d’un défilé, que j’ai sans cesse fait revenir mon écriture : à proprement parler, une enquête à travers les praxis. Le Sens du précaire : ces différentes rencontres se placent toutes sous le signe d'une telle conscience de la fragilité de toute valeur humaine véritable, expression qui jadis donna son titre à ma thèse de doctorat, et qui demeurera le nom générique de cette enquête.

Arabesques sur le courage est un manuscrit inédit déroulant son programme au fil de trois praxis : juridique, pédagogique, psychiatrique, et bouclant l’ensemble en une ouverture sur l’esthétique.

Chaque arabesque présente une analyse des discours nés des pratiques des médiations de quartier créées à Valence dans les années 1980 ; nés d’une classe de pédagogie institutionnelle en banlieue parisienne dans les années 1960 ; nés, enfin, d’un secteur de pédopsychiatrie accueillant des enfants autistes à Anger dans les années 1990. Ces trois études forment un trajet qui, graduellement, questionne les conditions macrosociales de naissance, d’existence et de disparition d’une praxis (première arabesque), puis la logique interne singulière, désirante et coopérative, qui rend une praxis irréductible, et donc résistante, à ces lois massives du champ macrosocial (seconde arabesque), avant de mettre en lumière, au sein de cette irréductibilité, la place du sujet et la nécessité d’une logique vague (Peirce) (troisième arabesque) — le tout menant à penser la profonde quotidienneté ontologique d’une telle présence au monde, aux autres et à soi, et les formes esthétiques qu’elle revêt (boucle finale).

Le manuscrit est lisible dans son intégralité, ou bien sous forme d’une brève présentation.

Actuellement, deux autres travaux d’élaboration se font, l’un autour de ce que serait une praxis médicale, avec mes amis du service de réanimation pédiatrique de l’Hôpital Necker-Enfants malades à Paris, et l’autre dans la constellation que forment les praxis artistiques d’amis peintres, cinéastes et musiciens.

Enfin, les autres sections de ce site peuvent être lues, aussi, comme le fruit de rencontres avec des praxis : praxis pédagogique et linguistique, praxis psychiatrique, praxis critique et praxis artistique.